Carte blanche à Catherine Kembellec


Les Editions A Mots Contés

www.amotscontes.org

Carte blanche

à Catherine Kembellec


Nom / pseudo ?
Catherine Kembellec / Les Contes de Cathie
Vivez-vous de l’écriture ? Sinon, quel métier exercez-vous ?
Non. Je suis professeur des écoles à la retraite. Et surtout, je suis conteuse. Je raconte mes histoires partout où on me le demande. J’aime bien cela car il me semble que je fais plaisir. Le public « se lave la tête » et « s’évade ». Les enfants rêvent, tirent les conséquences des extravagances de mes petits héros.
Votre formation ?
J’ai affûté ma plume à l’IUFM. A l’époque où j’enseignais, je profitais de toutes les formations de productions d’écrits en tous genres. J’ai appris beaucoup et rencontré de nombreuses personnes enrichissantes dont des écrivains.
À quel "héros"/ personnage de fiction vous identifierez-vous volontiers ?
Impossible de répondre à cette question. J’ai demandé autour de moi. Koba dans La Demoiselle d'Avignon pour une des mes filles. Camille dans les Petites fillles modèles pour une autre fille. Enfin, si un jour, j’ai une idée par moi-même, je corrigerai cet item.
À part être auteur que rêveriez-vous d'être ?
- Auteur à plein temps…
Où écrivez-vous ? Quel est le lieu qui vous inspire le plus ?
Le lieu importe moins que mon humeur ou l’atmosphère. Les événements m’inspirent tout autant que les lieux. Lorsque j’ai une idée, il peut y avoir foule autour de moi, cela ne m’empêche pas d’écrire. Mais je suis quasiment incapable d’écrire sur commande dans l’immédiateté.
Quel est le thème que vous aimez davantage traiter ?
La poésie dans la nature et dans la nature humaine.
Que redoutiez-vous enfant ?
La méchanceté et je n'ai pas changé.
Vous arrive-t-il de côtoyer des êtres imaginaires ?
Oui, mes petits ou grands héros. (Pendant l’écriture) Tous - ou presque - mes personnages pour enfants ou pour adultes sont imaginaires. Complètement, imaginaires comme mes histoires d’ailleurs. Donc lorsque j’écris je vis avec eux. Autant pendant la création des albums que pendant l'écriture des romans.
Qu'avez-vous conservé de l'enfance ?
Le rêve.
Selon vous, qu'est-ce qui fait vendre un livre ?
Son titre, la 1° de couverture, et sa 4° de couverture (très importante. Je choisis tous mes livres sur la 4° de couverture.) Si c’est un album, ses illustrations avant le texte. C’est la raison pour laquelle, je choisis avec soin mes collaboratrices pour le graphisme.
Selon vous, qu’est-ce qui fait un bon illustrateur ?
Son graphisme, certes. Mais ensuite son aptitude à s’approprier une histoire et même l'enrichir. Ses qualités de souplesse pour accepter des conseils pour reprendre une mise en scène, une colorisation… et enfin ses qualités relationnelles. Accepter de travailler avec un auteur, c’est s’embarquer dans une aventure qui va durer plusieurs mois. Il faut donc que le duo fonctionne bien.
Comment avez-vous rencontré les illustrateurs avec qui vous avez travaillé ?
Sur un site de littérature pour la jeunesse.
Est-ce que la relation auteur/illustrateur est difficile ?
Pas dans notre cas. Je travaille avec 7 graphistes et un illustrateur que j’ai choisi(e)s. Elles/ils sont très performant(e)s. L’une d’elles a une forte personnalité mais elle est très compétente. J’essaie de tenir compte aussi de leurs propositions ou impositions. Lorsque je souhaite une modification, je le fais avec le maximum de tact car le travail fourni est énorme. Je respecte beaucoup mes illustratrices. Je sens qu’elles me le rendent. Idem avec le seul illustrateur avec lequel je travaille.
Quel qualificatif vous colle à la peau ?
Paix (je sais, ce n’est pas un qualificatif mais pacifique est un peu incomplet, pacificateur aussi…) et Rigoureuse.
Quel est l'animal auquel vous ressemblez le plus ? Pourquoi ?
La fourmi. Je suis lente dans mes projets mais très persévérante et pugnace. Une maman de 6 enfants n’a, en fait, absolument pas le loisir d’écrire ou de s’amuser à faire des livres. Mais, petits bouts par petits bouts, j’ai réussi à avancer dans mes rêves et à les formaliser tout doucement. Je suis arrivée à mes fins grâce à 4 éditeurs : BAYARD PRESSE JEUNESSE, La Plume de l'Argilète, MARTIN MEDIA et les éditions A Mots Contés.
Quel est le mot que vous préférez dans la langue française ?
Amour. Plus on donne plus on s’enrichit. Écrire, c’est offrir… et partager.
Quelle est votre dernière parution pour la jeunesse ?
La trilogie « HUGO, KERSTIN ET LES AUTRES… »
Quel est votre prochain ouvrage à paraître ?
L'ÎLE DU BOUT DU MONDE et autres petit rivages. Il s'agit de 4 novellas qui réservent une surprise au lecteur.
Quel est le livre ou le projet dont vous êtes le plus fier ?
Avec plus de 20 titres, c'est difficile à dire. Je ne fais publier que les projets que j'aime. Peut-être « FLEURS DES PRES, FLEURS DES CHAMPS », actuellement épuisé .
Comment est né votre premier livre pour la jeunesse ?
J’ai moult histoires dans mon escarcelle mais c’est grâce à un forum de littérature jeunesse que je me suis décidée à contacter des illustratrices pour deux d’entre elles, qui bizarrement n’ont pas été les premières écrites mais parmi les dernières…
Quel livre en littérature de jeunesse auriez-vous voulu écrire ou réaliser à la place d'un autre ?
Les albums de Sarah Kay ou les livrets de Beatrix Potter (Peter Rabbit )
Sur quel projet travaillez-vous actuellement ?
Actuellement je finalise "L'ÎLE DU BOUT DU MONDE", un ouvrage pour adulte. ( En fait, je crois toujours que je n’écris pas et lorsque je vais fouiller dans ma réserve, je suis surprise de ce que j’y retrouve. Il me faut parfois un certain temps avent de resituer le moment où j’ai écrit telle ou telle histoire. J’écris très vite au moment de l’inspiration et je ne classe pas vraiment immédiatement le texte. Il peut rester au fond d’une pile de papiers ou de fichiers, très, très longtemps…)
Un livre pour la jeunesse qui vous a marqué petite ?
Tous les livres de la Comtesse de Ségur (La Contesse )
Quels sont vos auteurs illustrateurs de référence ou qui pour vous développent une approche intéressante ?
Beatrix Potter, La comtesse de Ségur
Une phrase (une devise) qui vous guide :
Écrire c’est offrir.
Un site (sur les techniques graphiques, un auteur illustrateur, une approche particulière du texte, de la littérature... ) que vous souhaitez recommander ?
http://www.enviedecrire.com
Si vous deviez donner un conseil à un jeune illustrateur ou auteur. Quel serait-il ?
Demander des avis à son entourage. Les gens qui nous aiment nous font progresser avec tact et nous complètent bien. Mais il faut aussi savoir rester fidèle à sa personnalité littéraire ou artistique.
Votre Site et/ou Blog :
http://lescontesdecathie.blogspot.compour les activités
http://extraitsdescontesdecathie.blogsot.compour faire connaissance avec des écrits non publiés


32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout